Blog à lire : Une Parisienne à Cali

le

L’expatriation est un voyage qui sera peut-être définitif (on ne le sait jamais avant), de plus, souvent, les blogs d’expat sont très sympa, parlent de la vie quotidienne et sont moins “monétisés” que les blogs de voyage. J’en ai donc toute une série dans mon lecteur de flux rss.

Aujourd’hui, je vous présente le blog d’une Parisienne à Cali. Cali est une ville de Colombie, un pays dont on a une image très dure et très violente. Personnellement, cela fait partie des pays que je n’aurais jamais envisagé de visiter avant.

Avant que ce blog n’éveille ma curiosité, me donne envie d’en lire d’autres (il a quand même quelques expats français en Colombie), et me fasse me dire que, manifestement, on peut aussi y vivre bien, que les narco-trafiquants n’ont pas envahi tout le pays, bref, qu’un jour peut-être, si j’arrive à visiter tous les pays du monde, j’irai découvrir les rues de Cali et de Bogota.

Son dernier article, “Juste quelqu’un de bien” est exactement ce que j’adore dans son blog. Elle a un blog. Perso. Comme elle vit en Colombie, elle prend le temps d’expliquer certaines choses du contexte local aux gens comme moi, mais fondamentalement, dans cet article, l’idée n’est pas “en Colombie, les gens cherchent à apparaître gentils”, mais “moi, les gens qui veulent juste être gentils, ça me gonfle et je cherche le défaut caché, mais en fait, je comprends pourquoi ici c’est tellement courant”.

Vous voyez la différence ?

Je crois qu’une des choses qui m’a particulièrement séduite, dans ce blog, c’est que sur beaucoup de points, son expérience est très proche de ce que j’ai pu vivre au Maroc. La façon dont les gens vous appellent au téléphone, par exemple, juste un bip pour que vous les rappeliez, sur votre forfait à vous. Et l’explication de ce truc qui m’énerve tellement au Maroc : quand ils appellent, les gens ne se présentent pas (oui, logique, surtout quand tu es une fille, quand tu rappelles un numéro inconnu, tu ne déclines pas ton identité).

Ou celui-ci, qui peut intéresser tous les patrons de restaurant de la terre (parce que partout, sauf peut-être dans le Posh London, les bonnes manières se perdent). Et qui peut être lu avec profit par tous les touristes qui ont tendance à un peu trop négocier “parce que ça se fait” et que “de toute façon, ici le niveau de vie est tellement faible” …

La Colombie, c’est loin. Plus de 15 heures de vol, parce que, de toute façon, il n’y a pas de vol direct à partir de Paris. Et sur les lignes régulières, ce n’est pas donné : dans les 1.000 € l’aller simple (par contre, on trouve autour de 400 € sur les low costs). Avec ce blog, vous aurez l’envie de faire une cagnotte pour aller découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *